29.3.15

Dear White People

- #1265 -

Dear White People

Date de sortie : 25 mars 2015
Réalisé par : Justin Simien
Avec : Tyler James Williams, Tessa Thompson, Kyle Gallner
Pays de production : Etats-Unis
Durée : 1 h 48 min
Titre original : Dear White People
Comédie

L’élection inattendue de la militante Samantha White à la tête d’une résidence universitaire historiquement noire, conduit à un affrontement interculturel remettant en question les conceptions de chacun sur ce que signifie qu’être noir.
Alors que Sam se fait une réputation grâce à sa provocante émission de radio « Dear White People », soutenant l’appartenance de la résidence Armstrong/Parker aux étudiants noirs ; Troy Fairbanks fils du doyen de l’université, décide de défier son père, en postulant pour le journal humoristique blanc de la faculté, « The Pastiche ». Lionel Higgins, geek fan de science fiction, est quant à lui recruté par un autre journal blanc de l’université, pour écrire sur la culture noire de Winschester. Et pendant ce temps, Coco Conners tente de se faire une place dans le milieu de la téléréalité en jouant la carte de la provocation.
Mais personne à Winchester University ne s’est préparé à la scandaleuse et outrancière soirée Halloween organisée par « The Pastiche », dont le thème n’est autre que « Libérez le Négro qui est en vous ». A la fin de la soirée, chacun devra choisir son camp.


Bien fait à beaucoup de points de vue.

23.3.15

Looking Season 2 finale

- #1264 -

That was Looking season 2 finale...

18.3.15

Blackhat - Hacker

- #1263 -

Hacker

Date de sortie : 18 mars 2015
Réalisé par : Michael Mann
Avec : Chris Hemsworth, Tang Wei, Viola Davis
Pays de production : Etats-Unis
Durée : 2 h 13 min
Titre original : Blackhat
Thriller

À Hong Kong, la centrale nucléaire de Chai Wan a été hackée. Un logiciel malveillant, sous la forme d’un outil d’administration à distance ou RAT (Remote Access Tool), a ouvert la porte à un autre malware plus puissant qui a détruit le système de refroidissement de la centrale, provoquant la fissure d’un caisson de confinement et la fusion de son cœur. Aucune tentative d’extorsion de fonds ou de revendication politique n’a été faite. Ce qui a motivé cet acte criminel reste un mystère.

Un groupe de hauts gradés de l’APL (Armée populaire de libération chinoise) charge le capitaine Dawai Chen, spécialiste de la défense contre les cyberattaques, de retrouver et de neutraliser l’auteur de ce crime. À Chicago, le Mercantile Trade Exchange (CME) est hacké, provoquant l’inflation soudaine des prix du soja.

Carol Barrett, une agente chevronnée du FBI, encourage ses supérieurs à associer leurs efforts à ceux de la Chine. Mais le capitaine Chen est loin de l’idée qu’elle s’en était faite. Formé au MIT, avec une parfaite maîtrise de l’anglais, l’officier chinois insiste pour que ses homologues américains libèrent sur le champ un célèbre hacker détenu en prison : Nicholas Hathaway.

Pour Hathaway, rompu à la dureté de la vie carcérale et farouchement insubordonné, c’est peut-être la dernière chance de retrouver une vie normale. Pour ce, il va devoir démasquer l’auteur du logiciel malveillant, le localiser et l’appréhender. Alors que la claustrophobie de la prison fait place, sans transition aucune, au chaos de la liberté, Hathaway a du mal à reprendre ses marques. Il trouve chez Lien Chen, la jeune sœur de son ami Dawai Chen, une alliée. Les trois amis font corps avec Carol Barrett et le marshal Mark Jessup, chargé d’assurer le retour d’Hathaway en prison, pour tenter d’identifier et de neutraliser la dangereuse organisation criminelle qui agit dans l’ombre avec une dextérité et une vitesse impressionnantes. Pistant d’insaisissables indices numériques de Chicago à Los Angeles, puis Hong Kong, la Malaisie et Jakarta, les pisteurs se font repérer par leur proie qui inverse les rôles. Alors qu’il tente de se frayer un chemin à travers le continent asiatique, Hathaway a l’étrange intuition que la motivation des criminels est plus sombre et plus ambitieuse qu’il ne l’avait d’abord envisagée.

Au sein du groupe, les tensions initiales se dissipent pour faire place à une réelle cohésion alors même que les risques et la faillibilité de l’entreprise se font plus grands.

8.3.15

Générique sans musique MacGyver - Musicless intro MacGyver

- #1262 -

Évidemment une telle vidéo me rappelle des souvenirs d'enfance du dimanche après-midi à regarder les épisodes de MacGyver après le repas familial.

Là ça me fait très rire !!

2.3.15

Birdman

- #1261 -

Birdman

Date de sortie : 25 février 2015
Réalisé par : Alejandro Gonzalez Inarritu
Avec : Michael Keaton, Zach Galifianakis, Edward Norton
Pays de production : Etats-Unis
Durée : 1 h 59 min
Titre original : Birdman or (The Unexpected Virtue of Ignorance)
Comédie dramatique

À l’époque où il incarnait un célèbre super-héros, Riggan Thomson était mondialement connu. Mais de cette célébrité il ne reste plus grand-chose, et il tente aujourd’hui de monter une pièce de théâtre à Broadway dans l’espoir de renouer avec sa gloire perdue. Durant les quelques jours qui précèdent la première, il va devoir tout affronter : sa famille et ses proches, son passé, ses rêves et son ego...
S’il s’en sort, le rideau a une chance de s’ouvrir...


Rendez à Chuck ce qui appartient à Palahniuk ! Pincez-moi ou je rêve...
Le héros entend des voix, pas n'importe laquelle celle d'un moi intérieur né de l'image du superhéros qu'il a joué et qui le parasite.
L'image presque subliminale des méduses en séquence d'ouverture.
Le héros a des relations compliquées avec les femmes (bordel, la scène où sa copine lui annonce qu'elle a pas eu ses règles depuis 2 mois).
Le héros dit aux autres qu'ils ne sont pas spéciaux.
Le héros qui se convainc que cette voix n'existe pas, qu'il se concentre sur sa colère intérieure.
Même Edward Norton joue dans ce film.
Le héros se bat contre Edward Norton, devant deux gus très contents de voir ce combat.
Le héros se balade en peignoir une bonne partie du film (ou voir sans).
Le héros se tire une balle pour "vivre".

Bref, Birdman lorgne -très- fortement sur Fight Club !!!

Bon côté choses intéressantes.
Euh, j'ai pas rêvé mais c'est un plan séquence d'une sacré longueur ou bien le montage est ultra raccord ?? Ok c'est chouette, c'est bien fait. La mise en scène est fluide. Ca amène quoi ? Ils sont à trois jours de lancer une pièce de théâtre à Broadway, un bon montage cut aurait fait aussi son effet pour exprimer la frénésie, l'excitation et le bordel à quelques jours du lever de rideau. En même temps, cela reflète la différence entre théâtre et cinéma. Donc Ok.
Les jeux des acteurs et les stéréotypes qu'ils portent. Bien choisis...
En vrac, la dénonciation des critiques, de la twitter-isation de la société... Ceci restant somme toute vain.

1.3.15

Sleepers

- #1260 -

Pourquoi revoir - encore - Sleepers de Barry Levinson ?

Pour le groupe d'acteurs connus et reconnus : Robert De Niro, Dustin Hoffman, Vittorio Gassman qui mettent une grosse claque et qui d'une certaine manière laissent la place à une série de jeunes acteurs, dont Brad Pitt qui confirme son statut de star montante à Hollywood (après Et au milieu coule une rivière (1992), True Romance (1993), Entretien avec un vampire (1994), L'Armée des 12 singes, Seven (1995)).

Pour le genre du film noir à New-York, le cadrage historique (1ère moitié du film) où l'on voit un New-York des années 1960, avec la mafia, etc. Tandis que la seconde moitié du film se déroule en 1981 dans un New-York sombre, violent.


Pour encore et toujours Brad Pitt qui efface les autres jeunes acteurs en présence - je trouve son jeu incroyable, l'émotion à fleur de peau et pour autant la retenue nécessaire à ses calculs froids de vengeance.

Formula 1 - 2015

- #1259 -

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails